Appelez moi au : + 33(0)6 28 01 67 08 - Email: a.cohen@alc-consulting.fr
Coloriages anti-stress : pour qui et pourquoi ?

Coloriages anti-stress : pour qui et pourquoi ?

Loin du phénomène de mode, le coloriage est une activité créative dotée de nombreux bienfaits. Qui sont ses amateurs ? Et pourquoi sont-ils accros ? PasseportSanté leur a posé la question.

L’efficacité des coloriages pour adultes

L'efficacité des coloriages pour adultes

Le temps où l’on confondait coloriage et gribouillage est bel et bien révolu. Le coloriage s’adresse maintenant aux plus grands, trop contents de faire une pause dans leur quotidien surchargé.

Difficile de passer à côté de la tendance du coloriage. Les têtes de gondoles exhibent des livres de motifs qui donnent envie d’être saisi ; des univers qui attendent d’être découverts. Sur les réseaux sociaux, le hobby a pignon sur rue. Les coloriages sont partagés et commentés dans des groupes qui rassemblent des milliers d’amateurs. Les plus beaux vont même jusqu’à s’exposer sur des pages dédiées.

Tout commence en 2012 par la publication du manuel “100 coloriages anti-stress” (éd. Hachette Pratique) venu d’outre-manche. Le coup de foudre du public est immédiat et les livres de coloriage se multiplient. Motifs floraux, abstraits, carnets de mode ou mandala, les illustrateurs sont mis à contribution dans des ouvrages qui rivalisent de talent. Il y en a pour tous les goûts.

Un moment pour soi

Premier constat : le coloriage touche tous les âges, toutes les professions, mais surtout des femmes. « L’année dernière une amie m’a offert deux livres de coloriage pour mon anniversaire… je ne connaissais pas et j’en ai même un peu rigolé…dessiner à mon âge ! » raconte Janine, 54 ans. « Depuis, j’ai entraîné beaucoup de personne dans mes dessins notamment mes petits-enfants de 5, 8, et 13 ans. On fait des soirées coloriage : animaux, manga, mandala… chacun y trouve son compte ». D’autres, plus jeunes, retrouvent le plaisir des travaux manuels de leur enfance. Comme Magali, 35 ans, qui ajoute avoir commencé le coloriage après la naissance de son second enfant « je courrais partout, stressée et énervée… il me fallait une occupation le soir, quand ils sont au lit, autre que la télévision ».

Pourquoi tant d’amour pour le coloriage ? Avant tout pour le plaisir de créer. De faire naître, sous les coups de crayon, un dessin unique. « Il y a des gens très doués qui font des choses magnifiques » explique Isabelle. « Cela me pousse à essayer moi-même » ajoute Janine qui s’attaque à des motifs compliqués par goût du défi. Une fois la composition achevée, le sentiment de satisfaction est d’autant plus grand.

Retrouver son calme intérieur

Pourquoi devient-on accro au coloriage ? […]

Source : .passeportsante.net

Anne Laure Cohen

Coach depuis plus de 9 ans, ma volonté est de permettre à chacun de se révéler. Mes atouts : Savoir être à l’écoute et « parler vrai », savoir faire preuve d’adaptabilité et de curiosité, viser l’autonomie de mes clients, être empathique et disponible, être diplomate et ouverte d’esprit tant sur le plan humain que sur celui l’entreprise.

Laisser un commentaire

19 − treize =

Fermer le menu