Appelez moi au : + 33(0)6 28 01 67 08 - Email: a.cohen@alc-consulting.fr
Detox : 3 étapes pour se désintoxiquer du sucre

Detox : 3 étapes pour se désintoxiquer du sucre

Coups de fatigue dans la journée, irritabilité, tremblements, fringales et envies irrépressibles de sucré peuvent être les signes d’une addiction au sucre. Vous en avez assez d’être accro ? Voici 3 étapes pour vous désintoxiquer du sucre.

Selon les recommandations de l’OMS, il faudrait consommer moins de 12 cuillérées à café de sucre (soit un apport en sucre de moins de 10% de la ration énergétique totale) pour réduire les risques de surpoids, d’obésité et de carie dentaire. Réduire son apport en sucre à 5%, soit l’équivalent de 25 grammes par jour ou six cuillères à café, nous garantit même d’être en bonne santé. Mais comment procéder ?

Phase 1 : Déconditionnez-vous

Plutôt que de supprimer brutalement le sucre au risque de replonger aussitôt, procédez progressivement. Reprenez le contrôle de votre alimentation. Remplacez les produits industriels par des plats faits maison.

On évite les produits transformés et industriels: gâteaux, sucreries, pain de mie, viennoiseries, soupes, sauces, plats préparés, céréales du petit déjeuner, baguette et pain blanc, yaourts type dessert, sodas et jus de fruits. On remplace par des légumes bio frais ou surgelés (non cuisinés), des produits laitiers bio frais nature, des compotes sans sucre ajouté, du pain complet, des fruits bio. Un conseil: Pendant la période de transition, accordez-vous des plaisirs faits-maisons, un gâteau aux pommes sans sucre, une tarte coco, une compote de pommes à la cannelle. Pendant combien de temps ? Comptez deux semaines pour vous déshabituez.

Phase 2 : Traquez le sucre

Le sucre reste indispensable à l’organisme. Le glucose, que l’on trouve dans les féculents et les légumineuses par exemple, est la forme de sucre la plus assimilable par l’organisme et c’est elle qui apporte le carburant nécessaire à son bon fonctionnement.

Lorsqu’on parle de réduire sa consommation de sucre, on évoque le fructose. Ingéré en grande quantité, l’organisme n’est pas capable de le réguler. Contrairement au glucose, il n’est pas converti en énergie mais stocké sous forme de graisse. C’est là qu’il devient nocif car il fait monter le taux de triglycérides et de cholestérol. De plus, il nous pousse à manger plus car sa molécule n’envoie aucun message de satiété au cerveau. Quant aux fruits, composés principalement de fructose, ils ne posent aucun problème car ils contiennent une quantité de fructose appropriée. […]

Source : bioalaune.com

Anne Laure Cohen

Coach depuis plus de 9 ans, ma volonté est de permettre à chacun de se révéler. Mes atouts : Savoir être à l’écoute et « parler vrai », savoir faire preuve d’adaptabilité et de curiosité, viser l’autonomie de mes clients, être empathique et disponible, être diplomate et ouverte d’esprit tant sur le plan humain que sur celui l’entreprise.

Laisser un commentaire

un + 5 =

Fermer le menu