Appelez moi au : + 33(0)6 28 01 67 08 - Email: a.cohen@alc-consulting.fr
Equilibre travail/vie perso : conseils de cadres qui le réussissent

Equilibre travail/vie perso : conseils de cadres qui le réussissent

Mener de front carrière et famille est un subtil équilibre, souvent difficile à trouver et à tenir. Pour vous aider dans ce challenge, voici les conseils inspirés de cadres qui font de l’harmonie travail-vie personnelle leur cheval de bataille au quotidien.

Casser l’injonction du présentéisme au profit de l’efficacité

 « Longtemps, j’ai subi mes horaires de travail en restant à mon poste jusqu’à 19 heures. Je me sentais jugé quand je partais plus tôt, témoigne Michael, chef de projet dans une agence Web. Aujourd’hui, je passe outre ce que j’appelle “l’injonction du présentéisme”. Je commence tôt, bien avant tout le monde même si personne ne me voit travailler et je pars à 17h30 pour profiter de mes enfants. » Vous connaissez bien sûr le présentéisme, ce syndrome qui consiste à rester le plus tard possible dans l’entreprise, de peur de passer pour un tire-au-flanc, quitte à faire de la procrastination en toute discrétion. Le présentéisme, un fléau dont il faut se libérer. Attention tout de même, cette injonction est fortement ancrée dans la culture Cadre, et si vous décidez de la casser, vous devrez absolument mener des actions compensatrices parallèles, au risque, comme l’a senti Michael, d’être fustigé par vos collaborateurs ou pire par vos supérieurs. Vous partez plus tôt ? Ne manquez pas de rappeler votre efficacité sur tel ou tel dossier, soyez ultra réactif durant votre temps de travail, communiquez sur vos horaires décalés. Bref, cassez les injonctions pour vivre votre vie privée, mais communiquez sur votre disponibilité au travail, et beaucoup plus fort que les autres !

La subtile recette de la gestion des horaires

« Je refuse toute réunion prévue en fin d’après-midi, explique Isabelle, graphiste dans une PME, mais je ne manque pas de proposer tout de suite un nouvel horaire en étant très arrangeante. » Le subtil dosage entre fermeté et souplesse en matière d’horaires est connu de tous les actifs qui mènent de front famille et carrière. Il s’agit, un peu comme évoqué précédemment, de casser le présentéisme toxique tout en rassurant votre manager sur votre efficacité et votre disponibilité. Partir plus tôt, mais être là quand il faut. « De même, ajoute Isabelle, je ne travaille pas le mercredi après-midi, mais je reste disponible par téléphone en cas de question urgente. Enfin, lorsque l’entreprise subit un rush, j’accepte de travailler plus tard certains soirs, à condition que ces périodes soient courtes. » En bref, apprenez à jongler avec vos horaires pour vous rendre disponible, tantôt pour votre famille, tantôt au profit de votre carrière, quitte à privilégier l’un des aspects pendant un temps et faire du rattrapage ensuite de l’autre côté. […]

Source : cadre-dirigeant-magazine.com

Anne Laure Cohen

Coach depuis plus de 9 ans, ma volonté est de permettre à chacun de se révéler. Mes atouts : Savoir être à l’écoute et « parler vrai », savoir faire preuve d’adaptabilité et de curiosité, viser l’autonomie de mes clients, être empathique et disponible, être diplomate et ouverte d’esprit tant sur le plan humain que sur celui l’entreprise.

Laisser un commentaire

neuf − un =

Fermer le menu