Appelez moi au : + 33(0)6 28 01 67 08 - Email: a.cohen@alc-consulting.fr
Le lait de vache

Le lait de vache

Je ne fais pas partie de ceux qui souhaitent, supprimer tout, coût que coût. Il me semble même, qu’il n’y a rien de pire que la frustration. Néanmoins, en tant que naturopathe, je me dois de vous informer.

Pourquoi en naturopathie, on ne conseille pas le lait de vache ?

vacheL’industrie laitière continue de faire croire que le lait de vache est une nourriture indispensable.  Alors que c’est le président Mendès France qui a institutionnalisé après-guerre dans les écoles pour relancer l’industrie.

Le lait et ces produits dérivés sont à l’origine de problèmes de santé sérieux.

Ils constituent la principale cause de l’allergie alimentaire et de nombreux troubles de santé.

En effet, le lait de chaque mammifère est parfaitement adapté aux besoins de ses petits et il leur convient uniquement les premiers mois de la leur vie. Jusqu’au neuvième mois, le nourrisson trouve dans le lait maternel, ce dont il a besoin. Cette nourriture ne devrait pas être remplacée par un lait d’une espèce différente ou par un produit de l’industrie alimentaire.

Pour l’organisme humain, le lait animal est une matière étrangère contre laquelle il réagit et peut lui provoquer des allergies et des maladies diverses. De plus, il ne faut pas perdre de vue que l’on retrouve dans le lait des résidus d’antibiotiques donnés aux vaches pour les maintenir en « bonne santé » ou plutôt en vie, ce qui peut également  a minima altérer un bon équilibre.

Par quoi remplacer le lait de vache ?

photo-1506617420156-8e4536971650

  • Lait d’amande : Très riche en minéraux, en calcium, potassium, phosphore et magnésium ainsi qu’en protéines et en fibres douces pour les parois intestinales, ce qui en fait une excellente alternative au lait de vache pour les enfants.
  • Lait de soja : Très riche en protéines et en acides gras insaturés, nature ou parfumé pour améliorer sa saveur naturelle assez fade. Son utilisation est facile dans les desserts.
  • Lait de riz : Très riche en sucres lents, il est énergisant. Il ne contient que très peu de protéines et il convient donc de compenser ce manque dans le reste de l’alimentation.
  • Lait de châtaigne : De saveur plus neutre, très légèrement sucré, ce lait plait beaucoup. Riche en vitamines du groupe B, vitamine C, magnésium, calcium et glucides lents, c’est un excellent alcalinisant, qui permet de lutter contre l’acidification des tissus.

La balle est dans votre camp, à vous de jouer !

Anne Cohen coach professionnel certifié et naturopathe

Anne Laure Cohen

Coach depuis plus de 9 ans, ma volonté est de permettre à chacun de se révéler. Mes atouts : Savoir être à l’écoute et « parler vrai », savoir faire preuve d’adaptabilité et de curiosité, viser l’autonomie de mes clients, être empathique et disponible, être diplomate et ouverte d’esprit tant sur le plan humain que sur celui l’entreprise.

Laisser un commentaire

onze − neuf =

Fermer le menu