Appelez moi au : + 33(0)6 28 01 67 08 - Email: a.cohen@alc-consulting.fr
Le manque d’estime de soi

Le manque d’estime de soi

« A quoi ressemblerait votre monde si …

Vous vous aimiez plus ?
Vous aviez une bonne image de vous ?
Vous aviez plus confiance en vous ?

Il est fréquent de se concentrer sur soi et de ruminer des pensées négatives. C’est la négation de soi ou l’autodénigrement. Plus qu’une simple distorsion ou dissonance cognitive, il s’agit d’une perspective défavorable de notre identité réduisant notre estime de soi.
La répétition de ces distorsions donnent à notre identité une image de soi fragilisée voire même défavorable. Cette attitude nous conduit à se croire indigne d’être respectés ou d’être aimés. Nous multiplions les reproches à notre encontre.
Le manque d’estime de soi et l’autodénigrement sont toxiques. Ils nous font entretenir de fausses croyances à notre sujet. La distorsion nous concentre sur ce que nous voudrions être et sur ce que nous ne sommes pas de manière à augmenter l’insatisfaction.

Le manque d’estime de soi nous freine, réduit notre enthousiasme et notre bonheur.

Les signes significatifs du manque d’estime de soi :
• Croire que nous ne sommes pas de taille.
• Manquer de confiance en nos capacités et nous empêcher de faire de nouvelles activités.
• S’octroyer la responsabilité des événements dont nous ne sommes pas responsables.
• Se croire toujours la source de ses problèmes.
• Se réprouver, se blâmer, se discréditer.
• Ruminer des pensées négatives.

penséeNotre identité influence beaucoup la manière dont nous interprétons les paroles et les réactions des “autres”. Cette capacité est très utile car elle nous aide à gérer efficacement les informations relatives à nous-mêmes. Mais, parfois, ces interprétations ne sont pas valides surtout lorsque nous avons tendance à nous dénigrer.
Je vous suggère dans ce cas, d’utiliser la remise en question pour déconstruire les croyances négatives que vous entretenez à votre encontre.

Confirmer l’opinion négative de soi
Les personnes qui se concentrent sur le négatif recherchent de manière consciente et inconsciente tout ce qui confirme leur absence de valeur. Elles interprètent les événements. Elles choisissent précisément les informations qui les dénigrent. Elles entretiennent des attentes négatives face à leur avenir et expliquent leurs échecs par leur seule faute. Ce processus renforce l’opinion négative qu’elles ont d’elles-mêmes.
La tendance à confirmer l’opinion négative de soi nous porte aussi à imaginer les critiques que les autres peuvent nous adresser. Nous interprétons alors chaque geste et parole comme des signes de dénigrement. Ces conclusions ne proviennent que de la tendance à confirmer l’hypothèse que nous ne possédons aucune valeur. Le manque d’estime de soi focalise notre attention sur nos imperfections au point d’oublier nos qualités.
Avoir peur du rejet :
La honte suscite de l’autodénigrement parce qu’elle implique un rejet réel ou fictif de la part des autres. Ce sentiment ne valorise personne. Une des conséquences importantes de cet autodénigrement consiste à nier notre valeur dans différents domaines. estime de soi

Ce faisant, nous finissons par croire que les autres ne nous accordent pas de valeur non plus. Cette constatation fait naître l’humiliation.

La peur d’être jugé et d’être rejeté constitue peut-être la critique la plus difficile à endurer, surtout lorsque nous mettons déjà en doute notre identité.
Les sentiments de rejet et d’humiliation sont très difficiles à vivre. Le problème consiste à imaginer que nous ne sommes pas aussi estimables que les autres. Dans de telles situations nous avons du mal à nous affirmer devant les “autres”.

Mais qui sont les autres ?
C’est moi, c’est vous, nous sommes tous les “autres” de quelqu’un.

Les jugements à notre encontre sont acerbes mais absolument invalides. Nous présumons que nous serons désavantagés, méprisés et impuissants, et nous conduisent à éviter les relations interpersonnelles, l’intimité, nous plongeant dans une forme de solitude.
N’est-il pas tragique de nous sentir honteux, stupides, inappréciables et vulnérables lorsque nous n’avons aucune raison valide de tirer ces conclusions ?

Nous devons apprendre à nous aimer suffisamment pour respecter les autres tout en privilégiant nos propres choix. Pour y arriver, pensez à remettre en question les intentions négatives que vous croyez que les aux autres ont à votre égard.
Une identité plus forte pour plus d’estime de soi : 
C’est la raison pour laquelle, il est aussi important de surveiller la validité de notre interprétation et des croyances à notre égard. Au lieu de refuser les marques d’estime de la part des autres, vous pouvez utiliser la remise en question pour réviser vos distorsions identitaires et rénover la manière dont vous vous percevez, rénover votre identité. La possibilité de vous accepter tels que vous êtes vous soulagera de la peur d’être humiliés .

L‘estime de soi, c’est une prise de conscience, c’est un choix…VOUS avez le pouvoir !

self estim

 

Aussi, l’estime de soi, la confiance en soi ne se construisent pas parce que l’on a fait quelque chose de grandiose, mais parce que l’on fait quotidiennement de petites choses, que l’on a osé, développé son courage… Pour avoir une vie heureuse, il faut bosser, être au clair avec ses besoins et ses représentations mentales et respecter sa biochimie.

 

La balle est dans votre camp, à vous de jouer.

Anne Laure Cohen – Coach professionnel certifié

Anne Laure Cohen

Coach depuis plus de 9 ans, ma volonté est de permettre à chacun de se révéler. Mes atouts : Savoir être à l’écoute et « parler vrai », savoir faire preuve d’adaptabilité et de curiosité, viser l’autonomie de mes clients, être empathique et disponible, être diplomate et ouverte d’esprit tant sur le plan humain que sur celui l’entreprise.

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

quinze + dix-huit =

Fermer le menu